Accueil du site > Sacrements > La Réconciliation > Comment me confesser ?

Comment me confesser ?


La démarche de réconciliation sacramentelle ou confession commence par un désir profond de rétablir les liens abîmés par le péché avec soi, avec les autres et avec Dieu. Avant de se confesser, il est bon de se mettre en présence de Dieu et, humblement, simplement mais avec confiance d’examiner ce qui dans nos vies est abîmé :
- dans ma relation avec moi même, l’image que j’ai de moi même n’occupe-t-elle pas trop d’importance, est-elle juste ou bien sous valorisée ou au contraire survalorisée, quel rapport ai-je avec mon corps, avec les biens matériels ?
- dans ma relation aux autres : est-elle ajustée ou bien abîmée par la jalousie, la médisance, la volonté de puissance.
- dans ma relation à Dieu : quelle place tient-elle dans ma vie ? Quelle image ai-je de Dieu ?
C’est tout celà que je confie à Dieu, par l’intermédiaire du prêtre. Celui-ci est tenu à un secret absolu. Le prêtre peut engager un court dialogue et même me donner quelques conseils fraternels, il m’invite à poser un geste concret qui manifeste mon désir de conversion et, au nom de Dieu, il me donne l’absolution, c’est à dire le pardon de Dieu.
Ce beau sacrement, même s’il pèse parfois est d’abord une rencontre avec la miséricorde infinie de Dieu et une libération profonde, qui n’est pas que de l’ordre du ressenti mais une libération réelle de tout ce qui entrave ma marche sur le chemin de la liberté, du bonheur, de la sainteté.
Ainsi, sacrement après sacrement, Dieu peu à peu peut guérir les zones blessées et même envenimées de ma vie de relation, avec lui, avec les autres et avec moi même.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Bookmark and Share